Quel traitement contre les hémorroïdes externes ?

Parmi toutes les sensations désagréables que le corps humain peut nous procurer, toutes celles liées à l’anus sont parmi les plus taboues. Depuis notre enfance, cette zone du corps est comme « secrète » et la parole est rarement libérée à ce sujet… Pourtant, les statistiques parlent d’elles-mêmes : 8 personnes sur 10 ont des crises hémorroïdaires plus ou moins intenses ! Cela peut surprendre, mais nous avons toutes et tous, à un moment donné, des soucis avec ces vaisseaux sanguins mal placés!

D’un point de vue uniquement sémantique, « avoir des hémorroïdes » ne veut rien dire puisque nous sommes tous biologiquement formés de la même façon. Il s’agit du gonflement de ces veines qui est plus délicat, et non, de son existence.

Dans tous les cas, et même si les crises hémorroïdaires peuvent se dérouler dès la vingtaine, ce sont bien les 45-65 ans qui souffrent le plus. Toutefois, l’âge n’est pas l’unique et principale cause de ce mal handicapant. Les hémorroïdes internes sont les plus développées, mais les hémorroïdes externes ont aussi un certain « succès » contre lequel il existe des TRAITEMENTS naturels. Retenez une seule chose : éradiquer les crises hémorroïdaires externes est possible.

Dans le cadre de ce guide d’achat, nous allons aborder toutes les questions liées aux hémorroïdes externes. De la détection aux causes, en passant par les bonnes habitudes à prendre et les meilleurs traitements, nous n’allons laisser aucune chance à ces veines indélicates aux effets douloureux ! Vous pouvez déjà commencer à respirer sereinement…

Comment détecter des hémorroïdes externes ?

En premier lieu, nous souhaitons rappeler ce qu’est une crise hémorroïdaire. Il s’agit d’une inflammation des veines situées dans le rectum et dans l’anus. Concernant la détection des hémorroïdes externes, elle est bien plus facile que les hémorroïdes internes. En effet, elles sont visibles puisqu’elles ressortent. Plus précisément, il s’agit de protubérances qui ressemblent à des bosses longues. Il s’agit en fait de veines hémorroïdaires.

Concernant la taille des hémorroïdes externes (des protubérances), elle peut aller de 3 millimètres à plus de 3 centimètres! Nous soulignons que dans la majeure partie des cas, il y a plusieurs « bosses » qui sont appelées des saillies. Concernant la forme, nous sommes tentés de vous indiquer que chaque cas est unique, mais en règle générale, les hémorroïdes externes sont rondes OU ovales.

Concernant la couleur, tout dépend de l’avancement de la crise hémorroïdaire. Dans tous les cas, il est indispensable de suivre l’évolution de vos veines avec précision. Précisons que les hémorroïdes externes auront une couleur « peau » ou « brune » si la crise débute. Au fil de la crise, les veines vont irrémédiablement gonfler et devenir rouges, voilettes puis bleues (synonyme de thrombose).

Causes des hémorroïdes externes

Que les hémorroïdes soient externes ou internes, les causes sont sensiblement les mêmes. Afin d’en avoir le coeur net, et donc de pouvoir agir sur vos mauvaises habitudes, voici les causes par ordre d’importance :

● Constipation OU diarrhées : sans surprise, les causes directement liées à l’anus sont les principales. D’une part, la constipation a tendance à effectuer une pression sur le rectum, ce qui a tendance à comprimer les veines. En effet, les selles sont alors très sèches et dures les rendant difficiles à « expulser ». Le frottement sur la zone anale est alors maximal. D’autre part, les diarrhées sollicitent bien trop le canal anal. En allant trop aux toilettes, les veines sont « usées » et deviennent fragiles au point de gonfler.

● Grossesse : avoir un enfant est une étape-clé dans une vie, mais…cela provoque fréquemment des crises hémorroïdaires. En effet, le foetus exerce une pression continue sur le plancher pelvien. Inévitablement, l’anus est sollicité et les veines se compriment jusqu’au saignement.

● Sédentarité : comme pour d’autres maux (obésité notamment), la sédentarité est un ennemi pour vos veines anales. Le fait de rester dans une position « stagnante » est une véritable charge pour l’anus qui n’est autre que le centre de gravité de votre corps. Que vous soyez allongé sur un lit, assis au bureau ou sur le côté (femme enceinte notamment) en permanence a un effet sur vos veines hémorroïdaires.

● Mauvaise hygiène de vie : le fait de manger peu sainement et de consommer des substances nocives (alcool, cigarette,…) a un impact direct sur la résistance biologique du corps.

● Lever des charges lourdes : dans une moindre mesure, le fait de soulever des charges peut nuire à son centre de gravité situé dans l’anus. Les personnes ayant des métiers exigeants, et, les adaptes de la salle de sport sont directement ciblés par ce danger.

● Âge : la vie a un effet sur notre mécanique corporelle. Notamment, les tissus deviennent moins fermes et plus fins (dont les veines de l’anus). À ce titre, les frottements entraînent des gonflements indélicats.

● Pratiques sexuelles anales : les adeptes de la sodomie doivent être vigilants, car les frottements fragilisent les veines et le rectum. Au bout d’un moment, les parois sont moins résistantes et plus assujetties aux gonflements.

● Autres : d’une façon générale, si vous pratiquez peu de sport, que vous avez de l’hypertension ou que vous mangiez de la nourriture épicée, cela peut avoir un impact sur de potentielles crises hémorroïdaires.

Plus douloureuses que les hémorroïdes internes

C’est un fait : les hémorroïdes externes sont, en règle générale, plus douloureuses et pénibles que les hémorroïdes internes. Rien qu’au niveau des symptômes, les hémorroïdes externes génèrent plus de démangeaisons, plus de gêne et une sensation de brûlure.

Les hémorroïdes internes ont « cette chance » d’être protégées par l’anus, alors que les hémorroïdes externes sont en contact direct avec l’extérieur (sous-vêtement, chaise,…).

Méthodes simples pour les éviter

Les hémorroïdes externes sont donc plus douloureuses et plus facilement identifiables. Toutefois, VOUS pouvez agir en appliquant les bonnes habitudes citées ci-dessous. En effet, les hémorroïdes ne sont que la CONSÉQUENCE de faits, et non, une maladie. À vous de jouer :

● Boire de l’eau : la constipation est directement liée à un manque d’eau. Comme notre corps est composé à 65% d’eau (soit environ 45 litres pour un être humain de 70 kilos), il faut en boire au moins 1,5 litre par jour. De plus, cette eau est utile pour toutes les fonctions du corps humain, et non, uniquement pour la digestion.

● Bouger : sans devoir nécessairement devenir un champion du monde, il est INDISPENSABLE de faire du sport. Selon votre âge et votre forme, vous pourrez donc marcher, courir, sauter, escalader, gravir, taper dans une balle et bien d’autres activités. Comme les bienfaits de l’eau, la pratique sportive renforce le corps dont les tissus (= les veines de l’anus).

● Mieux manger : notre corps fonctionne, bien ou mal, selon les aliments que nous ingérons. Si vous mangez trop de sucres, trop de gras et trop de féculents, il ne sera pas étonnant que votre forme physique soit…désastreuse! En ce sens, privilégiez les fruits, les légumes, les viandes blanches et évitez l’alcool, les boissons sucrées et les autres formes de junk food (au moins avec modération…).

Comparatif des meilleurs traitements contre les hémorroïdes externes

À présent, vous savez presque tout sur les causes, les symptômes et les mauvaises habitudes à oublier pour ne pas « cultiver » vos hémorroïdes. Aussi, il vous faut des traitements efficaces pour calmer vos douleurs lors de vos crises hémorroïdaires. Suite aux retours de nos patients, voici les 3 meilleurs traitements contre les hémorroïdes externes.

Produit

Caractéristiques

Prix

Diminue les symptômes
Réduit la douleur++
100% naturel
Améliore la circulation sanguine
Petite noisette suffisante pour chaque application
60 ml

25 €

HemoTreat

Diminue les symptômes
Réduit la douleur++
Contient de la vaseline et de l’adeps suillus
Sensation de froid++
Idéal pour contrer les démangeaisons
5 doses de 5 ml (= 25 ml)

Diminue les symptômes dont les saignements
Réduit la douleur++
Sensation de froid++
Effet brulure pour une meilleure action
3 doses de 10 ml (= 30 ml)

11 €

Où acheter un traitement pour soigner les hémorroïdes internes ?

Afin de rapidement acheter le remède qui soulagera enfin vos douleurs anales, nous vous recommandons de foncer chez Amazon. Cette plateforme est réputée pour son offre et son sérieux. Les 3 traitements cités ci-dessus sont disponibles chez ce marchand.

En quelques clics, vous pourrez les acheter et profiter des prix les plus bas du web. Également, chaque produit dispose de nombreux avis rédigés par des acheteurs, un réel plus pour comparer vos symptômes et dénicher la crème la plus adaptée!